Un guérisseur montre les pouvoirs extraordinaires du Chi, les scientifiques ne comprennent pas…

« Ce n’est pas de l’électricité, c’est le Chi »

EFT-énergieUne vidéo étonnante qui nous plonge bien loin dans les mystères de cette énergie avec laquelle nous travaillons en EFT.

Pour ceux d’entre vous qui ne parlent pas l’anglais, voici l’histoire : Le narrateur nous raconte que son frère et lui ont rencontrés ce guérisseur chinois à la fin des années 80, dans un Chinatown d’une ville de Java.

Ce dernier ne voulait pas que son nom et adresse soient révélés, c’est pourquoi ils l’ont surnommé « DJ » – pour « Dynamo Jack ». DJ disait être seulement un guérisseur. Mais il dirigeait à l’intérieur du corps de ses patients une très puissante énergie générée par son propre corps. Parfois il utilisait des aiguilles, parfois seulement ses mains. Il appelait l’énergie «  Chi » et elle était habituellement tellement forte que, pour maintenir les personnes en place, on devait leur tenir les pieds.

Pendant des années, il avait refusé qu’on le filme. Il disait que ses pouvoirs lui venaient d’une certaine forme de méditation d’une ancienne tradition basée sur le secret. Il a finalement accepté de se laisser filmer en 1987, alors qu’il soignait le frère du narrateur pour une infection oculaire. Le frère dit « Ca ne ressemblait à aucune acupuncture qu’on m’avait fait. Je recevais de puissants chocs électriques et ne pouvais pas du tout contrôler mes mouvements. »

A 1.43 min. de la vidéo, on voit la preneuse de son sursauter et reculer, tellement l’énergie dirigée par DJ est forte (on peut l’entendre distinctement). Ensuite, à l’aide d’une seule main et de quelques feuilles de journal froissées, celui-ci nous montre comment le Chi peut les enflammer.

DJ a été très fâché lorsqu’il a appris que le film avait été montré en public, et a refusé pendant plus de dix ans tout contact avec le narrateur et son frère. Puis, un jour, à la grande surprise du narrateur, DJ le recontacte – il lui dit vouloir lui raconter quelque chose… Il revenait de deux ans de retraite seul, au cœur de Bornéo, en méditation profonde.

Parmi les révélations qu’il avait reçues, il avait vu que le monde avait beaucoup changé et que la sagesse ancestrale était entrain de disparaitre. Alors il voulait faire juste un dernier film. Pour nous rappeler que tous nous avons à l’intérieur de nous des pouvoirs endormis que nous ne soupçonnons pas. Et qu’il n’y avait rien de spécial chez lui, à part sa formation et qu’il avait réveillé ces énergies.

DJ semble pouvoir contrôler l’amplitude de ce Chi, comme s’il avait un variateur. Il provoque des gestes incontrôlés chez ses patients et les personnes qui les tiennent (à partir de min. 3.33).
On peut parfois voir l’énergie passer dans le corps (min. 4.22).
DJ dit «  Ce que vous pouvez voir n’est que la partie superficielle de la vraie aventure qui se passe en-dessous, dans la technique de méditation. »
Projeter le Chi depuis la paume de la main peut arrêter les balles d’un fusil. (min. 4.34)
Selon DJ, c’est la proportion de Chi yin ou de Chi yang qui apporte des effets différents. Puis le film nous montre comment DJ utilise un champ de Chi pour aider l’esprit dans certain Kriss traditionnels à se manifester (min. 5.22).

Le narrateur a alors invité des scientifiques des USA pour mener des expériences avec des instruments de mesure afin de voir si l’énergie de DJ était réelle ; et si oui, où elle se situait dans le spectre électromagnétique. Les scientifiques étaient certains de découvrir rapidement la fraude… Greg est le premier cobaye, il est mal à l’aise de dire qu’il ressent effectivement quelque chose. (min. 6.39) Dr. Roger ne sait pas à quoi s’attendre… (min. 6.46)

Puis arrive le détecteur de métaux, comme ceux utilisés dans les aéroports, pour vérifier si DJ n’a pas des métaux cachés dans son corps (min. 6.56). Ensuite le voltmètre, pour essayer de mesurer le Chi (min. 7.06). Mais comment le faire fonctionner ? Quelle base utiliser ? Comment faire les réglages ? On met des électrodes sur le corps de DJ, à l’endroit où le Chi devrait se trouver… Mais l’appareil n’enregistre rien du tout. Les scientifiques ressentent des chocs électriques dus au Chi  provenant du corps de DJ, ils font les réglages, pourtant l’appareil n’enregistre toujours rien… DJ leur dit : « Ce n’est pas de l’électricité, c’est le Chi ! »

Les scientifiques l’emmènent alors dans une chambre d’hôtel, loin de son cabinet (où des appareils pourraient être cachés), pour voir s’il est capable d’allumer une ampoule par le Chi. Greg tient un bout, DJ tient l’autre. C’est une ampoule LED dont la couleur varie selon l’intensité du courant… (min. 8.04)

Tout allait bien jusqu’à ce que lors d’un déjeuner DJ passe une baguette à travers un plateau de table et qu’un bout de cette baguette le blesse, et blesse l’une des convives. Le lendemain de cet évènement DJ était un autre homme – il était fâché et d’humeur sombre. Il dit que son Maître décédé depuis longtemps l’avait visité pendant la nuit, il était furieux que DJ ait brisé leurs tabous stricts : ne jamais se faire valoir en public et ne jamais faire du mal ou faire couler le sang.

Il se sentait profondément coupable et avait décidé de ne plus jamais faire de démonstrations, ni de se soumettre à des expériences, ni même enseigner. DJ s’est retiré et continue à faire des guérisons « dans l’ombre », comme il le faisait avant.

Tags: , , ,