La botte secrète de l’EFT

la douceur en EFTTout le monde s’accorde pour reconnaitre l’efficacité de l’EFT, mais beaucoup ignorent que la douceur est au coeur de la méthode. Tout au plus vous entendrez dire que l’EFT est une ‘méthode douce’, comme on peut parler de ‘médecine douce’… Un terme relativement vague.

Si Gary Craig a pris le temps de développer l’EFT sur de nombreuses années, c’est parce que son but était de permettre aux utilisateurs de sa méthode d’obtenir des résultats durables grâce à un travail fait en douceur. Ainsi, quel que soit le problème présenté, la douceur est omniprésente dans la pratique d’un EFT de qualité. Nous tenons ici à souligner que d’imposer à un client une souffrance inutile ou prolongée est contraire aux principes mêmes de sa méthode.

Concrètement, la douceur apporte de la puissance à l’EFT.
Si vous avez suivi ne serait-ce qu’un de nos cours de base, vous savez que quel que soit le problème ou sa complexité, la douceur est toujours de mise : avec elle viennent l’écoute active et intuitive, le non-jugement, l’empathie… qui font également partie intégrante de la méthode.

Exemple pour une phobie

Question : Comment libérer en douceur une phobie, puisque celle-ci génère de facto une réaction émotionnelle intense ?

Réponse : Pour faciliter la libération d’une phobie avec l’EFT, nous commencerons par identifier tous ses aspects perçus, puis nous nous appliquerons à les résoudre l’un après l’autre. Nous irons affronter la situation phobique seulement après que tous ces aspects auront été complètement libérés de leur charge émotionnelle.
Avec un client, le travail de libération d’une phobie (ou de tout autre problème) par l’EFT se fait en cabinet ou par visioconférence ; cela ne change rien. Nous demandons simplement au client de penser à son problème, ce qui lui permet d’éviter de devoir plonger dans la situation phobique. Notre approche douce s’avère d’autant plus utile lorsque nous soupçonnons que la phobie comporte de nombreux aspects. Ensuite le client va tester en situation réelle (dans la vraie vie) le travail fait, il va faire cela progressivement. Si cela lui déclenche encore une certaine intensité émotionnelle, c’est en général en raison de nouveaux aspects qui n’étaient pas présents lors de la première séance ; parfois c’est un problème plus fondamental qui émerge, comme une croyance négative ou un souvenir. Habituellement une ou quelques séances d’EFT supplémentaires suffiront pour libérer complètement le reste de sa phobie.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’Official EFT™ de Gary Craig et découvrir comment notre méthode peut vous aider en douceur, ou si vous voulez en savoir plus sur comment elle peut être bénéfique pour votre pratique professionnelle, rejoignez-nous pour un prochain Cours EFT de base !

© Horizonlight S.A. – Tous droits réservés

Liens utiles :

 

Panier
Retour en haut