Tutorat – La Technique de la respiration restreinte

Cette technique utile apporte les avantages suivants… Elle peut vous aider à trouver des problèmes émotionnels importants. Car souvent les problèmes émotionnels réduisent notre capacité de respirer profondément. Elle peut démontrer à un public nouveau ou sceptique la validité de l’EFT. Ceci parce que la plupart des personnes ont une respiration restreinte, et le fait d’expérimenter par l’EFT une amélioration de leur respiration leur ouvre les yeux. Voici comment faire….

  • Prenez 2 ou 3 inspirations, les plus profondes possibles. Prenez votre temps et ne faites pas d’hyperventilation. Cette étape va étirer vos poumons de sorte que toute amélioration de votre respiration par l’EFT ne pourra être attribuée à un «effet d’étirement» normal de vos poumons.
  • Une fois que vous avez étiré le plus possible vos poumons, prenez une nouvelle respiration profonde. Cette fois estimez la profondeur de votre respiration sur une échelle 0-10 où 10 représente votre capacité maximale. Habituellement ici les chiffres varient de 3 à 9. Les rares personnes qui estiment leur respiration à 10 (en général elles se trompent) pourront découvrir que, après l’EFT, elles atteignent un 12 ou 15.
  • Faites ensuite plusieurs séries d’EFT avec des phrases de préparation telles que « Même si ma respiration est restreinte… », « Même si je ne peux remplir mes poumons qu’à un 8… » et ainsi de suite. Entre chaque série, demandez au client de prendre une nouvelle respiration profonde et d’estimer sa profondeur de 0 à 10. Dans la plupart des caselle ira toujours en s’améliorant.
  • Pendant le processus continuez à approfondir en posant des questions telles que: « Que vous rappelle votre respiration restreinte? », « Par le passé, quand vous êtes-vous senti restreint(e) ou étouffé(e)? », « S’il y avait une raison émotionnelle à votre respiration restreinte, laquelle serait-elle? » La personne vous donnera souvent un renseignement notable que vous pourrez relier à un problème émotionnel important.

Traduction : Diane von der Weid Toutes les traductions sur ce site sont bénévoles et mises à la disposition de tous dans l’esprit d’ouverture et de générosité du fondateur de l’EFT. Nous vous rappelons que l’EFT est sous licence. Toute copie intégrale ou partielle de cette traduction, quel que soit le support utilisé, devra mentionner le nom de son site d’origine ainsi que le nom du traducteur et son site. Pour celle-ci : www.emofree.com et www.eft-suisse.ch.

Cette technique EFT est utile pour vous apporter les avantages suivants…

Elle peut vous aider à trouver des problèmes émotionnels importants. Car souvent les problèmes émotionnels réduisent notre capacité de respirer profondément.
Elle peut démontrer à un public nouveau ou sceptique la validité de l’EFT. Ceci parce que la plupart des personnes ont une respiration restreinte, et le fait d’expérimenter une amélioration de leur respiration par l’EFT leur ouvre les yeux. Voici comment faire….

  • Prenez 2 ou 3 inspirations, les plus profondes possibles. Prenez votre temps et ne faites pas d’hyperventilation. Cette étape va étirer vos poumons de sorte que toute amélioration de votre respiration par l’EFT ne pourra être attribuée à un «effet d’étirement» normal de vos poumons.
  • Une fois que vous avez étiré le plus possible vos poumons, prenez une nouvelle respiration profonde. Cette fois estimez la profondeur de votre respiration sur une échelle 0-10 où 10 représente votre capacité maximale. Habituellement ici les chiffres varient de 3 à 9. Les rares personnes qui estiment leur respiration à 10 (en général elles se trompent) pourront découvrir que, après l’EFT, elles atteignent un 12 ou 15.
  • Faites ensuite plusieurs séries d’EFT avec des phrases de préparation telles que « Même si ma respiration est restreinte… », « Même si je ne peux remplir mes poumons qu’à un 8… » et ainsi de suite. Entre chaque série, demandez au client de prendre une nouvelle respiration profonde et d’estimer sa profondeur de 0 à 10. Dans la plupart des caselle ira toujours en s’améliorant.
  • Pendant le processus continuez à approfondir en posant des questions telles que: « Que vous rappelle votre respiration restreinte? », « Par le passé, quand vous êtes-vous senti restreint(e) ou étouffé(e)? », « S’il y avait une raison émotionnelle à votre respiration restreinte, laquelle serait-elle? » La personne vous donnera souvent un renseignement notable que vous pourrez relier à un problème émotionnel important.

Traduction libre: Diane von der Weid